Les avatars du nouveau code de la route

r_2100x1400_radio_praha.png

Le nouveau code de la route ne plaît à personne, semble-t-il. Les policiers ne sont pas contents, les automobilistes non plus. Le Club automobile tchèque prépare des modifications qu'il compte présenter aux députés. Il n'est pas le seul : la mairie de Prague pense aussi faire pression sur le législateur. Que reproche-t-on donc à ce code ? Les stipulations de l'article sur les sièges pour enfants. Ils ne sont obligatoires que sur les autoroutes, alors que les accidents arrivent surtout sur les routes secondaires, par exemple. La mairie veut que les tronçons d'autoroute en ville - le périphérique, par exemple - ne soient pas considérés comme des autoroutes où la vitesse minimum est de 80 km/ heure. Les automobilistes et la police demandent que soit abolie la priorité des véhicules roulant sur un rond-point. D'autres modifications sont encore revendiquées. Que fera le législateur ? Affaire à suivre.