Les banques alimentaires tchèques se mobilisent pour venir en aide aux réfugiés

Un nouveau centre logistique pour les banques alimentaires tchèques a été ouvert le 31 mars à Dubeč, en banlieue de Prague.

Avec sa superficie de 3 000 m2 et plus de 1 000 emplacements palettes, il se range parmi les centres logistiques les plus importants du genre en Europe. Le centre, dont la construction a été cofinancée par l’Union européenne et la société PENNY Market ČT, servira d’entrepôt principal de l’aide alimentaire pour l’ensemble de la République tchèque.

Après la période de pandémie, où les 15 banques alimentaires tchèques ont été particulièrement sollicitées par les personnes dans le besoin, elles proposent désormais une aide d’urgence aux réfugiés ukrainiens.

Officiellement inauguré le 31 mars, le nouveau centre logistique, qui sert d’entrepôt pour l’ensemble des banques alimentaires du pays, est en réalité opérationnel depuis plusieurs semaines.

« Face à l’urgence, nous avons dû commencer à utiliser les locaux du centre plus tôt que prévu. La distribution des produits alimentaires et hygiéniques a été énorme ces derniers jours, du fait de l’arrivée des milliers de réfugiés en République tchèque », a déclaré la directrice de la Fédération tchèque des banques alimentaires, Veronika Láchová.

Elle a précisé que l’aide alimentaire était livrée non seulement par les chaînes de supermarchés, mais aussi par des centaines de producteurs, d’entreprises et de petits donateurs.

Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, les banques alimentaires tchèques ont augmenté leur activité de plus de 70%. Bien que plusieurs tonnes de produits alimentaires et de première nécessité leur ont été fournies, leurs stocks s’épuisent progressivement. A la mi-mars, elles ont prévenu qu’elles ne pourraient pas faire face à la situation à long terme sans l’aide de l'État.

Plus de détails sur le site : http://potravinovebanky.cz/.