Les carences du nouveau code de la route

r_2100x1400_radio_praha.png

Le nouveau code de la route, qui est entré en vigueur le 1er janvier de cette année, cause bien des soucis à la police. Il stipule, par exemple, la priorité des piétons sur les passages cloutés. Beaucoup de piétons pensent qu'ils ont la priorité absolue. Ce n'est pourtant pas le cas, et la police de la route enregistre une forte augmentation des accidents sur les passages cloutés, depuis le début de l'année. Une autre chose qui préoccupe sérieusement les milieux policiers : la police de la route ne peut plus retirer le permis de conduire sur place, lors de graves infractions au code. C'est du ressort de l'administration départementale. Que se passe-t-il donc sur les routes tchèques ? On voit de plus en plus d'excès de vitesse, dans les communes surtout. Un chauffard qui cause un grave accident, quitte tranquillement les lieux, sous les yeux des policiers impuissants, au volant de sa voiture... Si elle est encore en état de marche. Il pourra encore rouler des mois, peut-être, avant que l'administration décide du retrait de son permis. Même chose avec l'alcool au volant. A quoi sert un contrôle si le chauffeur en état d'ébriété peut conduire après un test positif... Un code qui demande vraiment une révision, selon la police, mais aussi les experts.