Les contes pour adultes de Jan Svankmajer

r_2100x1400_radio_praha.png

Les films de Jan Svankmajer, grande figure du cinéma d'animation tchèque, sont réputés dans le monde entier. Tout au long de cette semaine, les Pragois ont pu revoir, au cinéma Aero, ses plus grands succès. Magdalena Segertova vous invite dans l'univers magique du cinéaste.

"L'humour tchèque est gentil, il veut faire plaisir et non blesser", a dit un cinéaste tchèque. C'était justement ce côté poétique, souriant, des dessins animés tchèques et le style original de leurs auteurs qui ont fait de l'ex-Tchécoslovaquie l'une des puissances mondiales du cinéma d'animation. Il suffit de citer un seul nom, bien connu à l'étranger : celui de Jiri Trnka, excellent illustrateur, peintre, scénographe et fondateur, il y a plus de 50 ans, du premier studio de cinéma d'animation dans le pays.

Parmi les successeurs de Jiri Trnka, c'est le cinéaste Jan Svankmajer qui est, sans doute, le plus remarqué et le plus remarquable. Depuis les années 60 déjà, il se consacre au film d'animation pour adultes. Primé, entre autres, aux Journées Internationales du Cinéma d'Animation à Annecy, il choque, amuse et fait réfléchir les spectateurs par son humour noir, il leur fait découvrir son monde, à la fois cruel et poétique, mais avant tout satirique. Dans ses films surréalistes, mélanges de dessins et d'objets animés, du jeu des acteurs et des marionnettes, la réalité et le rêve se côtoient. Les histoires de la vie quotidienne, présentées à sa façon, vont jusqu'à l'absurde : une fois, il nous montre un match de foot, où les joueurs ne gagnent pas les points en marquant un but, mais en se massacrant entre eux. Une autre fois, deux clients au restaurant qui, affamés et obsédés par la nourriture, commencent à consommer tout ce qui est à la portée de la main : les couverts, les assiettes, les fleurs séchées pour, finalement, se ruer l'un sur l'autre. Les héros de son film Les Conspirateurs du délice, sont amoureux, mais incapables de communiquer et de vivre une relation normale. Chacun est victime d'une certaine anomalie sexuelle, un peu drôle et souvent liée à un objet - fruit de l'imagination inépuisable du cinéaste. Nous libérer de nos angoisses en les appelant par leurs vrais noms et attirer l'attention sur les paradoxes de notre civilisation, voilà le credo de Jan Svankmajer. Grâce à lui, le cinéma d'animation tchèque retrouve son souffle.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture