Les maladies cardiaques tuent le plus

r_2100x1400_radio_praha.png

Selon des statistiques médicales, en République tchèque, le cancer n'est pas la maladie qui fait le plus de victimes. Ils sont 60.000 les patients qui décèdent annuellement de maladies cardio-vasculaires. Parallèlement, le cancer ne fait que 30.000 victimes. L'infarctus tue 24.000 personnes. Un chiffre à la baisse en Tchéquie depuis 10 ans, en raison de la prévention médicale. Elle a bénéficié à des milliers de personnes qui, il y a dix ans, auraient été emportées par une mort subite.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture