Les Tchèques consomment de plus en plus de remèdes calmants

r_2100x1400_radio_praha.png

Stress, insomnie, effort de travail, pressions sociales, telles sont les raisons principales des problèmes psychiques qui poussent de plus en plus de Tchèques à prendre des psychotropes. En effet, la consommation de ces derniers ne cesse d'augmenter en Tchéquie: l'année dernière, les Tchèques ont dépensé plus de 500 millions de couronnes pour chasser leurs dépressions. Selon un rapport rédigé par le Conseil de contrôle de la consommation des drogues, cette situation alarmante est due notamment à des lacunes dans la législation qui facilitent l'accès à des médicaments provoquant une accoutumance. Mais les gouvernements, firmes pharmaceutiques et médecins, eux aussi, y sont pour quelque chose. Il s'avère qu'environ 70% des consommateurs de remèdes calmants ne souffrent d'aucune maladie mentale et qu'ils n'arrivent pas à résister à des pressions sociales.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture