Nouveau directeur et ses objectifs au Théâtre national

Daniel Dvorak, photo: CTK

Comme nous vous en avons déjà informés dans nos précédentes émissions, le nouveau ministre de la Culture a limogé le directeur du Théâtre national, sitôt après son entrée en fonction. Un nouveau directeur intérimaire a été nommé immédiatement. Qui est-il et quels sont ses plans avec la plus prestigieuse scène de théâtre tchèque ?

Daniel Dvorak, photo: CTK
Le directeur du Théâtre national, Daniel Dvorak, a été relevé de ses fonctions, suite à un audit commandé par l'ancien ministre de la Culture, Vitezslav Jandak. En effet, après avoir pris connaissance des résultats de cet audit justement, le nouveau ministre de la Culture, Martin Stepanek, a décidé de révoquer sur l'heure le directeur de ce que les Tchèques considèrent comme leur « Chapelle dorée », la plus grande scène tchèque, le Théâtre national dont les imposants bâtiments, l'un historique, l'autre de conception ultramoderne, se trouvent sur la rive droite de la Vltava. Un nouveau directeur, intérimaire pour l'instant, a été nommé : Jan Mrzena. Le ministre de la Culture disait vrai en affirmant que le nouveau directeur serait une personne à la hauteur de ses fonctions. Jan Mrzena a été le président du Conseil de la Télévision tchèque, société d'intérêt public, de mai 2001 à mai 2005. Il a aussi été le directeur du Théâtre de la Bohême du Sud, à Ceske Budejovice, le chef-lieu de la région, pendant sept ans. Quels sont les premiers sentiments du nouveau directeur ? « Je suis très heureux de la confiance que m'accorde Monsieur le ministre. Je vais m'efforcer d'accomplir au mieux le mandat dont il m'a chargé en tant qu'administrateur du théâtre. » Jan Mrzena a ajouté que sa fonction était intérimaire, d'ici à ce qu'un nouveau directeur soit nommé sur la base des résultats d'un concours. Des problèmes dans le financement du Théâtre national ont conduit à la chute de l'ancien directeur, Daniel Dvorak. Le nouveau, Jan Mrzena, compte justement s'intéresser aux finances :

Jan Mrzena, photo: CTK
« Je vais me faire présenter immédiatement les résultats de l'audit réalisé au Théâtre national. Je vais m'intéresser surtout à ce que le Théâtre national a fait après avoir reçu les résultats du contrôle ordonné par le ministère de la Culture. Quelles sont les mesures qu'il a prises et comment ces mesures sont réalisées. »

Le nouveau directeur de la « Chapelle dorée », selon ses dires, ne planifierait pas de changements dans le fonctionnement ou le programme du théâtre. Première tâche pour lui : faire la connaissance de ses employés :

« Je me prépare à une rencontre, tout d'abord avec la direction des différents ensembles et ensuite avec les membres de ces ensembles. Il s'agira d'un premier contact, mais aussi de faire la lumière sur certaines circonstances qui ont conduit à la révocation de l'ancien directeur, Daniel Dvorak. »

Rappelons que quand le directeur du Théâtre national parle des ensembles du Théâtre national, il s'agit de trois scènes : l'opéra, le ballet et la comédie dramatique.