Prague va offrir une seconde vie à son arbre de Noël

Photo: MHMP

La mairie de Prague a pris de bonnes résolutions, et entend bien s’y tenir. Cette année, pas question de jeter, ni d’incinérer l’arbre de Noël installé sur la place de la Vieille-Ville. Illuminations retirées, le grand sapin sera recyclé par les élèves d’un lycée professionnel, au profit d’une maison de retraite.

Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Cette phrase du chimiste français Lavoisier, la mairie de Prague voudrait en faire sa devise. C’est en tout cas ce que le maire de la capitale souhaite appliquer à l’arbre de Noël monumental qui trônait sur la place de la Vieille-Ville.

Photo: Marion Galard

L’arbre, un épicéa de près de dix-huit mètres de haut, avait été abattu dans le sud de Prague, fin novembre, pour être ensuite installé et décoré aux couleurs du drapeau tchèque. COVID-19 oblige, le spectacle qui accompagne traditionnellement sa mise en lumière, lors du premier week-end de l’Avent, s’était tenu sans public et dans un format réduit, sans marché notamment.

Zdeněk Hřib,  photo: Michaela Danelová,  ČRo

Malgré cela, tout au long du mois de décembre, de nombreux Tchèques sont venus admirer l’arbre ou se prendre en photo devant. Mais pas question de prendre racine sur les pavés de la place : cela fait désormais dix jours, depuis la fête de l’Epiphanie, que les centaines de décorations ont été retirées, et les six kilomètres de guirlandes enroulés dans l’attente des prochaines fêtes de fin d’année. L’arbre a lui aussi été enlevé, mais cette année, plus question de se débarrasser de son tronc dans une décharge, ni de l’incinérer. Dès l’inauguration, le maire de Prague, le Pirate Zdeněk Hřib, avait expliqué le but de sa démarche :

« Ce sont les Pragois qui ont choisi la décoration lumineuse de ce sapin de Noël en votant sur les réseaux sociaux. Les couleurs des lumières évoquent le centenaire de la création des symboles nationaux tchèques. Ce sapin jouera ensuite un autre rôle symbolique : il sera mis à disposition des élèves du lycée professionnel de Jarov, qui fabriqueront avec son bois des meubles destinés aux centres sociaux de Prague. »

Le lycée professionnel de Jarov,  photo: Thibault Maillet

Chaque année, les branches et les épines de l’arbre partaient au zoo de Prague pour y nourrir les animaux. Désormais, le tronc va connaître une seconde vie. Direction d’abord une scierie puis le lycée professionnel de Jarov situé dans l’ouest de Prague, pour y être transformé en meubles par les élèves et leurs professeurs. A terme, ils équiperont une maison de retraite.

Pavel Noha enseigne au lycée de Jarov, où il est aussi en charge des relations internationales. Selon lui, les attentes de la direction de la maison de retraite et des résidents étaient spécifiques :

Pavel Noha,  photo: Thibault Maillet

« La maison de retraite, un établissement de taille moyenne, se trouve dans le Xe arrondissement de Prague. Les représentants de l’école s’y sont rendus récemment pour convenir des détails et prendre les mesures. C’est ainsi qu’ils ont décidé de fabriquer des  ‘jardins mobiles’. Ce sont des bacs montés sur des roulettes, que l’on remplit ensuite de terre et qui permettent de faire un peu de potager. »

Une incertitude demeure cependant. Si le bois sera prêt à être transformé dans un mois, Pavel Noha craint que les élèves ne puissent pas travailler dessus, à cause de la fermeture des établissements scolaires :

Photo illustrative: Site officiel du Lycée professionnel de Jarov

« Le bois coupé sèche actuellement dans un équipement spécial. Il sera prêt dans trois à quatre semaines et disponible à l’école… Reste à savoir si les élèves seront revenus d’ici-là. Ce serait bien qu’ils puissent commencer à travailler dessus quand l’école rouvrira ses portes. »

La mairie de Prague a d’ores et déjà fait savoir qu’elle comptait recycler chaque année le tronc de l’arbre de la place de la Vieille-Ville. Une opération avant tout symbolique, certes, mais qui pourrait faire durer un peu plus la magie de Noël.  Peut-être même jusqu’au début de l’été, date de livraison prévue des meubles dans la maison de retraite.