Prague-Vienne : rencontre au sommet

r_2100x1400_radio_praha.png

Mercredi, le président Vaclav Havel a reçu à Prague son homologue autrichien, Thomas Klestil. Les deux chefs d'Etat ont eu des choses à se dire. D'autant que les relations austro-tchèques ont connu un refroidissement certain, ces derniers mois. Jan Uhlir fait le point.

Il en a fallu déjà, de cette rencontre au sommet. La centrale nucléaire de Temelin, du côté tchèque, et l'affaire Haider, du côté autrichien, ont presque fait oublier les rapports de bon voisinage entre les deux pays. De ce point de vue, le tête-à-tête de Vaclav Havel et Thomas Klestil, deux hommes qui se respectent mutuellement, n'a pu être que bénéfique pour l'avenir des relations bilatérales. L'ambiance de leurs conversations en a témoigné d'ailleurs. Bien que les présidents soient restés sur leurs positions, ils ont su, au moins, en parler avec sérénité. Pour ce qui est de la centrale de Temelin, sujet qu'il n'était pas possible d'éviter, le Président tchèque a, certes, manifesté de la compréhension pour les inquiétudes des voisins du sud, sans pour autant accepter la proposition des activistes autrichiens d'arrêter la mise en marche de Temelin. Thomas Klestil, lui, a cru utile d'admettre que l'affaire Temelin ne devrait aucunement être un obstacle à la prochaine adhésion de la République tchèque à l'Union européenne. Un argument, pourtant, que l'on peut entendre encore, çà et là, au sud de la frontière tchèque.

Les deux présidents, on le sait, n'ont pas un pouvoir réel leur permettant d'imposer des solutions à l'exécutif de leurs pays. Leurs appels moraux, d'autre part, n'y sont pas pour rien. A retenir, donc, qu'ils ont accueilli favorablement, voire approuvé, les résultats de la récente rencontre des chefs de gouvernements des deux pays, Milos Zeman et Wolfgang Schüssel. Il en ressort, indirectement, qu'un dégel certain est à attendre bientôt au niveau des relations diplomatiques entre Prague et Vienne. A moins qu'un nouvel incident n'entre en jeu. Entre temps, la centrale nucléaire de Temelin continue d'élever son rendement...

Auteur: Jan Uhlir
lancer la lecture