Que faut-il faire contre la maladie de la vache folle?

r_2100x1400_radio_praha.png

En 1990 déjà, on avait interdit en Tchécoslovaquie d'ajouter les farines animales dans l'alimentation du bétail. Pourtant, le journal Zemske noviny révèle que cette interdiction n'est pas respectée dans notre pays et cite les déclarations de deux éleveurs de Bohême désirant garder l'anonymat et qui confirment que des farines animales sont ajoutées dans l'alimentation du bétail. Pour l'instant, aucun cas de la maladie de la vache folle qui est transmissible à l'homme sous forme de la maladie Creutzfeld-Jacob, n'a été enregistré en République tchèque. Cela ne veut cependant pas dire que la population tchèque soit à l'abri de cette maladie incurable dont la période d'incubation est de dix à vingt ans. A noter dans ce contexte qu'en Slovaquie, la maladie Creuzfeld-Jacob a été diagnostiquée chez un homme de 75 ans, décédé au mois d'octobre dans la ville de Levoca.