Rétablissement de la communication diplomatique tchèco-cubaine

r_2100x1400_radio_praha.png

Le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères Hynek Kmonicek a remercié le ministère cubain des Affaires étrangères de la remise, au chargé d'affaires tchèque à La Havane, Josef Marsicek, du document officiel sur les raisons de la détention du député du Parlement tchèque, Ivan Pilip, et de l'homme d'affaires, Jan Bubenik. Les deux Tchèques ont été arrêtés le 12 janvier à Cuba et inculpés de contacts avec dissidents cubains au service de la fondation américaine Freedom House.



Réactions à la détention des deux Tchèques



Le Premier ministre Milos Zeman ne voit pas de raison de s'excuser à Cuba de l'incident dû à la détention de deux ressortissants tchèques.



Le vice-président du Parti communiste de Bohême et de Moravie, Miloslav Ransdorf, est convaincu qu'une solution à l'affaire des deux Tchèques détenus à Cuba serait trouvée encore avant l'ouverture de la session de l'Union interparlementaire à La Havane, début avril. Le parti communiste a été jusqu'à présent le seul sujet politique avec lequel la partie cubaine a négocié.



L'Union interparlementaire négociera de la libération des deux Tchèques



Le secrétaire général de l'Union interparlementaire, Anders Johnsson, et le président de la commission des droits de l'homme, Juan Pablo Leletier, arriveront le 31 janvier à La Havane pour y négocier avec les dirigeants cubains des deux Tchèques détenus.



Accréditation pour journalistes tchèques



Cuba permettra aux journalistes tchèques de partir à Cuba en rapport avec l'affaire des Tchèques détenus: une information du chargé d'affaires cubain à Prague, David Paulovich. Il s'est déclaré optimiste quant à la durée de livraison des accréditations.