Saut à skis : Jakub Janda de nouveau maître des airs

Jakub Janda, photo: CTK

Jakub Janda est de retour au premier plan ! Après avoir connu un passage à vide au plus mauvais moment de la saison, en plein Jeux olympiques, le Tchèque a terminé deuxième de la 17e épreuve de Coupe du monde disputée, dimanche, à Lahti, en Finlande, confortant ainsi sa place de leader au classement général.

Jakub Janda, photo: CTK
Auteur de deux sauts à 128 m et 123,5 m sur le grand tremplin (K 120) nordique, le dernier vainqueur de la Tournée des quatre tremplins a terminé derrière le Finlandais Janne Happonen, l'Allemand Michael Uhrmann montant sur la troisième marche du podium. Bien qu'en tête après le premier saut, Jakub Janda ne regrettait pas de ne pas avoir enlevé la victoire finale qui aurait été sa sixième de la saison :

« Ce classement ne me déçoit pas. Je suis satisfait de cette deuxième place après une longue période sans bons résultats. Je me cherchais, mais nous en avons parlé à plusieurs reprises avec mon entraîneur et j'ai recommencé à me concentrer sur une chose : l'impulsion sur la table au moment de la prise d'envol. Je pensais que la technique était automatique pour moi, mais j'ai dû admettre qu'elle ne l'était malheureusement pas. Les qualifications ont cependant prouvé que c'était sur la bonne voie, ce qui s'est confirmé en compétition. »

Au classement général de la Coupe du monde, le Tchèque a donc fait la bonne opération puisque, avec 1058 points, il dispose désormais de 112 unités d'avance sur son premier poursuivant, le Finlandais Janne Ahonen qui, devant son public, n'a pu faire mieux que vingtième.

Dès mardi, la tournée nordique se poursuit sur le tremplin de Kuopio, toujours en Finlande, et Jakub Janda pourrait non seulement confirmer son renouveau mais aussi, à cinq épreuves de la fin, prendre une nouvelle option sur le Globe de cristal, trophée qui récompense le vainqueur de la Coupe du monde.

Toujours en ski nordique, à signaler encore la très bonne performance de Stanislav Rezac qui s'est classé quatrième de la prestigieuse Vasaloppet, la course de Vasa, longue de 90 kilomètres disputée en style classique, en plein coeur de la Suède, et comptant pour la Coupe du monde de ski de fond. En 4h 34'17'', le Tchèque, spécialiste des distances marathon, a terminé à huit secondes du vainqueur, le Suèdois Daniel Tynell.

Environ 15 000 concurrents prennent part chaque premier dimanche de mars à cette épreuve historique, une des plus difficiles et plus anciennes du ski de fond, qui commémore la fuite à skis, au XVIe siècle, du rebelle Gustave Vasa, futur roi de Suède, pourchassé par les soldats danois dont il voulait libérer son pays du joug.

En saut à skis acrobatique, enfin, Ales Valenta a pris la troisième place, vendredi, de l'épreuve de Coupe du monde disputée à Davos, en Suisse. De retour au premier plan, le champion olympique de Salt Lake City a ainsi obtenu le meilleur résultat de sa saison.