Une nouvelle hausse de l'électricité à l'horizon 2007

r_2100x1400_radio_praha.png

Les foyers tchèques peuvent s'attendre à une hausse du prix de l'électricité de 5,7 % en 2007. Pour quelles raisons ce prix de l'électricité augmente-t-il tous les ans ?

La principale explication à la hausse du prix de l'électricité est donnée par l'augmentation de la demande et cela ne concerne pas seulement la République tchèque. Le prix de gros du courant électrique devrait augmenter de 17 % en 2007. C'est ce qui découle de la vente aux enchères de l'électricité virtuelle, réalisée mardi. Pourquoi parler d'électricité virtuelle ? Parce que c'est en organisant une simulation des transactions boursières que le principal producteur et distributeur d'électricité, la société CEZ, sonde à quel prix les grossistes seront prêts à acheter l'électricité, l'année prochaine. Quelques détails avec le porte-parole de CEZ, Ladislav Kriz :

« La demande, lors de la vente aux enchères était cinq fois plus importante que la capacité offerte. Cette hausse de 17 % du prix répond à l'augmentation affichée sur les marchés voisins. Cela ne nous a donc pas du tout surpris. »

Les marchés voisins, surtout ceux de l'Allemagne et de la Slovaquie influencent aussi le prix de l'électricité tchèque. En Slovaquie, le même procédé a conduit à une hausse de 16 %. Les actionnaires de CEZ peuvent être satisfaits, car les résultats de la vente aux enchères vont certainement faire grimper la valeur de leur actions. Les foyers eux, doivent se faire à l'idée qu'ils paieront toujours de plus en plus le kilowatt tant que la demande sera plus forte que l'offre. Les spécialistes affirment que la hausse de près de 6 % est plausible bien que son taux définitif ne sera fixé qu'en novembre prochain par l'Office de régulation énergétique. En raison de la libéralisation du marché de l'électricité, la différence ne devrait pas être énorme. Pourtant, certains économistes, aussi bien tchèques qu'étrangers, affirment que le marché de l'électricité n'existe pratiquement pas en Europe, car la production et la distribution appartiennent à d'énormes sociétés qui possèdent, en fait, presque le monopole du courant électrique. Les autres sociétés sont trop petites pour influencer le prix. Le cas de la Tchéquie est un exemple de ce système quasi-monopolistique, mais pas le seul.