Des managers qui auraient volé leur banque et les clients

r_2100x1400_radio_praha.png

logo KB
Le procès d'anciens managers de la Banque commerciale (Komercni Banka) continue. Ils ont englouti des sommes considérables dans des emprunts accordés au mépris des règles de garantie bancaires. C'est ce que leur reprochent les enquêteurs. La Banque commerciale avait prêté de l'argent à un consortium de sociétés rassemblées dans la réalisation d'un bien vaste et ambitieux projet de promotion immobilière. La banque y aurait perdu au bas mot un milliard de couronnes. Seulement, il est à craindre, selon le quotidien Mlada fronta Dnes, que cette affaire ne soit judiciairement prescrite. Ces crédits douteux ayant été accordés en 1993 et 1994, toute action à leur sujet se trouve prescrite depuis deux ans, ont conclu les enquêteurs. Mais les clients victimes de ce qui ressemble à une machination, n'entendent pas lâcher prise et décident de faire appel de cette conclusion, au motif que le comportement de ces banquiers doit être traité comme une escroquerie, ce qui appelle un autre délai de prescription. Quant aux enquêteurs, ils rétorquent que s'ils n'ont poursuivi les banquiers que pour "mauvaise gestion de biens d'autrui", c'est justement faute d'éléments de preuve constitutifs d'escroquerie.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture