Intérieur : le ministre fait le bilan

r_2100x1400_radio_praha.png

Le ministre de l'Intérieur, Stanislav Gross, fait le bilan de sa première année, à la tête de ce ministère. Il range, à son actif, la diminution de la criminalité de 8,2%, qu'il qualifie comme étant son plus grand succès, l'augmentation des effectifs de police de 600 personnes, et le maintien de l'ordre pendant les assises du FMI et de la Banque mondiale, en septembre 2000. Il considère que le fait que 1661 membres de la police n'ont toujours pas subi la fameuse lustration, à même de donner un aperçu sur leur passé sous le communisme, n'est pas une tare en soi, et n'est pas le propre de la seule police. Il regrette, cependant, n'avoir pas pu passer une loi sur le statut des armes en République tchèque, ni doter la police d'une arme convenable.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture