L' autoroute de Prague à Ceske Budejovice verra-t-elle le jour ?

M.Kuzvart

La construction des autoroutes en République tchèque semble être de plus en plus problématique. Il y a quelques semaines, le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, n'a pas fait plaisir aux écologistes.

La construction des autoroutes en République tchèque semble être de plus en plus problématique. Il y a quelques semaines, le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, n'a pas fait plaisir aux écologistes.La construction des autoroutes en République tchèque semble être de plus en plus problématique. Il y a quelques semaines, le ministre tchèque de l'Environnement, Milos Kuzvart, n'a pas fait plaisir aux écologistes.

M.Kuzvart
Après une longue hésitation, il a dit oui à la construction d'un tronçon controversé de l'autoroute entre Prague et Dresde, tronçon qui traversera un site naturel protégé, le Massif central tchèque. Actuellement, c'est la construction d'une autre autoroute qui est à l'ordre du jour : celle qui devrait relier Prague à Ceske Budejovice, en Bohême du sud. L'autoroute traverserait les alentours de la rivière Sazava, région pittoresque, adorée par les touristes, ce qui ne plaît pas du tout à Milos Kuzvart. Il propose autre chose : élargir la route déjà existante de Prague à Ceske Budejovice. Or, son scénario ne semble pas du tout idéal à la Direction des routes et autoroutes. Pourquoi ? De nombreux immeubles devraient être détruits et les travaux toucheraient le beau parc du château de Konopiste. La mairie de la ville de Benesov, au sud de Prague, par laquelle passe la route en question, craint une augmentation insupportable du trafic et s'oppose strictement à l'idée du ministre. "Aujourd'hui, une voiture passe chaque seconde par la route. Un homme adulte a des difficultés à la traverser, sans parler des enfants ou des personnes âgées", se plaint le maire de Benesov. Et les partisants du plan du ministre ? "Construire l'autoroute à travers la vallée de Sazava signifierait détruire le dernier coin vert au sud de la capitale. Vous avez vu le nombre de maisons de campagne dans notre région ?", disent les représentants des villes et villages autour de la rivière. Difficile de trancher, difficile de trouver un compromis. Affaire à suivre...

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture