La lutte contre le terrorisme

r_2100x1400_radio_praha.png

Le ministre tchèque de l'Intérieur, Stanislav Gross, a demandé au gouvernement 625 millions de couronnes, près de 20 millions d'euros, pour le développement des forces de l'ordre en République tchèque et notamment pour la lutte contre le terrorisme.

Le ministre tchèque de l'Intérieur, Stanislav Gross, a demandé au gouvernement 625 millions de couronnes, près de 20 millions d'euros, pour le développement des forces de l'ordre en République tchèque et notamment pour la lutte contre le terrorisme. Il n'a réussi que partiellement. Ce mercredi, le cabinet tchèque ne lui a attribué que 200 millions. Le ministre a demandé que le gouvernement libère 400 millions de couronnes pour les besoins de la police, 200 millions pour les pompiers et 25 millions pour l'Office pour les relations internationales et les informations. Les unités de la police spécialisée dans la lutte contre le terrorisme manquent, selon le rapport ministériel, de voitures, d'appareils d'enregistrement, d'installations d'écoute, d'armes et de moyens de protection spéciaux. Quant aux pompiers, ils ont besoin de nouveaux camions-citernes.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture