La police tchèque sera plus sévère

r_2100x1400_radio_praha.png

Après le drame d'une petite commune de Bohême du sud, qui s'est terminé par le meurtre de deux policiers, le président de la police tchèque, Jiri Kolar, vient d'annoncer que les policiers prendront toujours en compte un éventuel risque maximum, lors de leurs interventions. Cela veut dire que lors d'un contrôle routier, par exemple, les policiers seront toujours deux : l'un d'eux effectuera le contrôle, l'autre le couvrira, prêt à intervenir avec son arme, si le besoin se présente. Encore faudrait-il, indiquent les experts, que la police tchèque dispose de pistolets de qualité. Ce qui n'est toujours pas le cas.