L'avenir du français : en République tchèque et ailleurs...

r_2100x1400_radio_praha.png

Les Tchèques et le français... c'est une longue histoire d'amour. Entre les deux guerres, ils étaient très étroitement liés à la France, à la culture française. La langue de Molière a été, à cette époque-là, enseignée dans tous les lycées du pays. Ensuite, le français a dû céder la place à l'allemand et au russe. Aujourd'hui, il a un autre grand rival, l'anglais. Mais l'ambassadeur tchèque à Paris, M. Petr Janyska, est persuadé que le français saura garder sa place au soleil. En République tchèque, comme ailleurs. Propos recueillis par Magdalena Segertova.

Résumé de l'entretien : M. Janyska parle de l'importance du français dans la diplomatie et dans la politique. Par exemple chez les diplomates tchèques, le français et la première langue étudiée.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture