Le prix Frantisek Kreigel pour Milos Rejchrt

r_2100x1400_radio_praha.png

Les prix de la fondation de la Charte 77 ont été décernés, vendredi. Le prix Frantisek Kriegel a été attribué au pasteur protestant, Milos Rejchrt, pour le courage civique, au mépris du profit personnel ou des risques éventuels... Il a confié à Alena Gebertova.

»Jamais dans ma vie, je ne prenais pas des positions en vue d'un prix futur. Alors, j'ai été plutôt agréablement surpris. C'était pour moi une joie et une satisfaction d'être honoré du prix qui porte le nom d'un vrai patriote tchèque, Frantisek Kriegel, pour lequel j'ai beaucoup de respect. Il fait déjà partie de l'histoire. Nous nous souvenons parfois des grandes figures de notre histoire. Frantisek Kreigel était une grande personnalité. Son cas est touchant pour moi... Qu'est-ce que cela veut dire le patriotisme, la patrie. Frantisek Kriegel n'était pas un Tchèque de vieille souche, au contraire. C'était un Juif de Biélorussie et son épouse aussi. Pourtant, ils ont adopté la Tchécoslovaquie comme leur pays. La Tchécoslovaquie est devenue leur patrie. Je crois que nous les Tchèques avons un avantage. C'est que nous connaissons le terme « vlast ». La patrie suggère toujours un lien génétique. Mais « vlast », c'est comme une propriété, nous nous approprions quelque chose, peut-être un pays qui devient après tout notre patrie. «