Le territoire naturel protégé Beskydy a 50 ans

Beskydy

Déclarées « CHKO » le 5 mars 1973, les Beskides moravo-silésiennes forment le plus grand territoire naturel protégé de Tchéquie.

Avec une surface de 120 km2, le territoire naturel protégé Beskydy ne couvre en fait qu’une partie tchèque de la succession de massifs montagneux des Carpates appelée Beskides, et qui s’étendent sur 600 km du Nord-Est de la Tchéquie – le long de la frontière entre la Pologne et la Slovaquie – jusqu’à l’Ouest de l’Ukraine.

Beskydy | Photo: Vita_S,  Pixabay,  Pixabay License

Les Beskides moravo-silésiennes sont le territoire d’une faune qui a pratiquement disparu des forêts des autres régions tchèques, tels que l’ours brun, le loup, la salamandre Lissotriton montandoni, le chabot de Sibérie et la chouette de l’Oural. Y vivent également d’autres espèces d’animaux rares : le lynx boréal, la loutre d’Europe, la siciste des bouleaux, le grand tétras, le pic à dos blanc, la cigogne noire, la nyctale de Tengmalm, le râle des genêts ou encore la vipère péliade. Cela s’explique par la structure spécifique des forêts des Beskides, composées principalement d’épicéas ainsi que de hêtres, de sapins et de champignons Armillaria.

Source: Správa CHKO Beskydy

L’écomusée de Rožnov pod Radhoštěm

Au centre du territoire naturel protégé Beskydy se trouve la ville de Rožnov pod Radhoštěm et son célèbre écomusée, où l’on peut visiter des maisons en rondins et autres bâtiments historiques pour avoir un aperçu de la vie dans un village valaque d’autrefois.  Les lieux les plus réputés – et les plus visités ! – des Beskides moravo-silésiennes sont son point culminant, Lysá hora, mais aussi le mont Radhošť qui – avec sa chapelle en bois et sa célèbre statue du dieu de la mythologie slave Radegast – est entouré de nombreuses légendes. Depuis la commune de Trojanovice, un télésiège mène au centre de loisirs Pustevny, où se trouvent les typiques chalets Maměnka et Libušín conçus par l’architecte slovaque Dušan Jurkovič à la toute fin du XIXe siècle.

Libušín et Maměnka | Photo: Ondřej Tomšů,  Radio Prague Int.

Les dangers du tourisme de masse

La montagne Lysá hora | Photo: Rob,  Flickr,  CC BY-NC-ND 2.0

Les Beskides sont sillonnés de sentiers de randonnées, de pistes cyclables et de pistes de ski. Selon l’actuel directeur du territoire naturel protégé, František Jaskula, les montagnes sont en train de devenir une « salle de sport pour les foules ». En effet, on compte chaque année quelque 450 000 visiteurs rien que pour la montagne Lysá hora. Et ces foules constituent un danger pour la nature... Car même si la plupart des touristes respectent l’environnement du parc, les animaux n’y sont vraiment tranquilles à aucun moment de l’année.

La montagne Lysá hora | Photo: Radio Prague Int.
8
49.447281
18.326343
default
49.447281
18.326343
mots clefs:

En relation