Le terroriste Atta et ses séjours pragois

r_2100x1400_radio_praha.png

Après les attaques terroristes contre les Etats-Unis, plusieurs médias étrangers ne cessent d'attirer l'attention sur le fait que la République tchèque servait d'une plaque tournante au terrorisme international et cela non seulement sous le régime communiste. Vers la fin de la semaine dernière, Stanislav Gross, ministre de l'Intérieur, a admis officiellement que le terroriste Muhammad Atta, qui, selon la FBI, était le coordinateur principal du réseau terroriste d'Oussama ben Laden aux Etats-Unis, a séjourné à Prague à plusieurs reprises. Les premières spéculations sur l'éventuel séjour d'Atta à Prague sont apparues huit jours après les attaques terroristes. Pour le moment, le ministère de l'Intérieur confirme un séjour en juin 2000 où Atta n'a passé à Prague qu'une journée, avant de s'envoler pour les Etats-Unis. Le second séjour confirmé date du printemps dernier où Atta a rencontré à Prague un diplomate irakien. Selon Stanislav Gross, il s'agissait d'un officier des services secrets irakiens, expulsé de la République tchèque quelques semaines après la rencontre avec Atta. Selon le quotidien Hospodarske noviny, Atta aurait pu avoir en Tchéquie des activités commerciales. Le quotidien parle de deux firmes fondées à Prague par un Egyptien du Caire, dont le nom est identique avec le surnom utilisé par Muhammad Atta.

Auteur: Astrid Hofmanová
lancer la lecture