Les ventes de la viande bovine

r_2100x1400_radio_praha.png

La peur de la maladie de la vache folle menace même les élevages en République tchèque, à cause de la chute de la demande. Cela, en dépit de ce que la race bovine est totalement indemne dans le pays. La constatation est celle du président de l'Union tchèque des bouchers, Ladislav Steinhausser. "Dans toute la république, a-t-il ajouté, la vente au détail a chuté de 40% tandis que les ventes au gros destinées aux collectivités, hôpitaux, cantines, et internats, n'enregistrent pas de baisse significative. Dans l'armée, la viande bovine représente 29% des viandes consommées et les hôpitaux en consomment 400 kg par mois, pour un effectif d'environ 1300 patients.

Auteur: Omar Mounir
lancer la lecture