Encore des demandes d'asile en Grande-Bretagne

r_2100x1400_radio_praha.png

Une nouvelle vague de Roms tchèques, demandant l'asile en Grande-Bretagne... Et ceci, seulement quinze jours après le départ des douaniers britanniques de l'aéroport de Prague, où ils contrôlaient chaque Tchèque, désireux de se rendre dans leur pays.

Une nouvelle vague de Roms tchèques, demandant l'asile en Grande-Bretagne... Et ceci, seulement quinze jours après le départ des douaniers britanniques de l'aéroport de Prague, où ils contrôlaient chaque Tchèque, désireux de se rendre dans leur pays. Les chiffres exacts ne sont pas encore connus, mais on parle de dizaines de nouveaux réfugiés tchèques, apparus en Angleterre, ces derniers jours. Situation qui inquiète surtout les autorités tchèques qui redoutent le renouvellement des contrôles à l'aéroport de Prague, ou même l'introduction des visas pour tous les citoyens tchèques. Le retour des Britanniques à l'aéroport est facilement réalisable, vu qu'ils avaient loué les locaux concernés, jusqu'à la fin de cette année. Le ministère tchèque des Affaires étrangères, en contact permanent avec les autorités britanniques, ne sait pas très bien quoi faire. Et alors, l'Initiative civique rom a décidé de prendre l'affaire en main : ses membres tapent à la porte des ménages rom, s'intéressent à leurs problèmes, essayent de les aider, mais surtout de les convaincre de rester chez eux. Outre-Manche, on garde, pour l'instant, le silence... Espérons que ce n'est pas le silence qui précède l'orage.

Auteur: Magdalena Segertová
lancer la lecture