Prague veut intégrer l'espace Schengen dès 2007

Фото: Европейская комиссия

Le chef de la diplomatie tchèque, Cyril Svoboda, a confirmé que Prague souhaitait entrer dans l'espace Schengen le plus rapidement possible. Cette entrée pourrait même se faire dès le mois d'octobre 2007.

foto: Evropská komise
L'espace Schengen est un espace de libre-circulation des personnes qui comprend à ce jour 13 pays membres de l'Union européenne, ainsi que la Norvège et l'Islande. Au sein de cet espace disparaissent les contrôles aux frontières que partagent deux pays signataires du Traité de Schengen.

Plusieurs des nouveaux membres de l'UE aspirent à signer ce traité dans les plus brefs délais. Par rapport à d'autres pays d'Europe centrale et orientale, la République tchèque dispose d'un avantage indéniable puisqu'elle ne partage aucune frontière avec un pays non-membre de l'UE.

Cyril Svoboda
« L'entrée dès octobre 2007 ne nous pose aucun problème, a indiqué le ministre tchèque des Affaires étrangères, car contrairement à la Pologne ou à la Slovaquie nous n'avons pas à renforcer nos frontières avec des pays comme la Biélorussie et l'Ukraine ». Cyril Svoboda a toutefois souligné que l'entrée de son pays dans cet espace commun dépendra de l'état de préparation des pays voisins, donc surtout de la Pologne, de la Slovaquie mais aussi de la Hongrie.

Si cette entrée est relativement plus facile à préparer pour Prague, les autorités tchèques doivent cependant s'employer à s'adapter aux nouvelles normes, notamment à l'aéroport international de Ruzyne, où un nouveau système informatique devra être introduit en même temps que les données biométriques sur les passeports des citoyens tchèques.

Le nouveau système informatique, le SIS II, devra permettre d'échanger des informations entre les services douaniers sur le personnes recherchées et les objets, comme les armes ou les voitures volées.

Signé en 1985 et entré en vigueur dix ans plus tard, le traité Schengen n'inclut toujours pas l'Irlande et la Grande-Bretagne. A l'instar de la République tchèque et des ses voisins, les trois pays baltes ont également manifesté leur intention d'intégrer l'espace Schengen d'ici la fin de l'année 2007.