Les verriers de Bohême mettent la table européenne

L’exposition 'La table européenne'

A l’occasion de la présidence tchèque de l’Union européenne, qui commence vendredi 1er juillet, les verriers de Bohême du Nord font table d’exposition commune. Créées par l’artiste Mária Burešová, 27 paires de verres à pied soulignent les particularités des Etats de l’UE.

Existe-t-il meilleur matériau que le verre, fort et fragile à la fois, pour symboliser l’Europe unie ? L’exposition « La table européenne » (« Evropský stůl ») associe savoir-faire et art pour illustrer la diversité de l’Union européenne. Résultat des effort communs de la Vallée de cristal et du Musée du verre et de la bijouterie de Jablonec nad Nisou, quelques 27 paires de verres à pied, chacune se distinguant des autres par ses coloris et ses formes, et présentées – diplomatie oblige – dans une vitrine par ordre alphabétique en fonction du pays qu’elles illustrent.

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

Commissaire du Musée du verre et de la bijouterie de Jablonec nad Nisou, Petr Nový explique pourquoi ce n’est pas un, mais deux verres à pied qui ont été créés pour chacun des Etats membres de l’UE :

« Nous avons choisi de créer deux verres à vin pour mettre en évidence les deux formes de base que nous produisons, et qui sont assez différentes l’une de l’autre : la forme de verre à vin classique, utilisée pour le vin blanc ou rouge, et le verre à champagne, dont la forme est plus fine et plus haute. Exposés côte à côte, c’est très beau. Et il aurait été dommage de créer un seul de ces deux verres, car certaines des finesses de l’artisanat verrier et de l’art du verre n’auraient alors pas été mises en évidence. »

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

Des finesses dont la région n’est pas peu fière : rappelons que l’histoire du verre en Bohême remonte à la seconde moitié du XVIIe siècle. La clarté, la brillance et la dureté de ce qui était appelé « cristal de Bohême » le rendaient particulièrement adapté à la gravure et à la découpe, tant et si bien que dans la première moitié du XVIIIe siècle, les pays tchèques sont devenus les premiers exportateurs de verre au monde.

A l’heure actuelle, les ateliers et usines de verrerie sont toujours très nombreux en Bohême du Nord, où les acteurs de la production du verre se sont rassemblés sous l’étiquette ‘Vallée de cristal’. Le projet qui a abouti à l’exposition « La table européenne » visait également à mettre en valeur la richesse unique en la matière de la région. Petr Nový en rappelle la genèse :

« Ce projet a vu le jour à l’automne 2020, lorsque l’artiste Mária Burešová m’a envoyé des croquis de verres qui symbolisaient différents pays européens. Dessiner, c’était sa façon à elle de faire face au confinement lié à la pandémie de Covid-19. Ses croquis m’ont plu, et nous avons donc décidé de réaliser tous les pays de l’Union européenne. »

Petr Nový | Photo: Martina Schneibergová,  Radio Prague Int.

« Pour ‘La table européenne’, nous souhaitions que la production soit concentrée dans la ‘Vallée de cristal’. Et nous y sommes parvenus : les sept fabricants de verre qui ont participé au projet sont tous établis dans la Vallée de cristal. C’était d’ailleurs l’une des idées derrière ce projet : montrer à l’Union européenne et au reste du monde la concentration d’articles de qualité sur un territoire aussi petit que la Bohême du Nord. La concentration de verriers dans la région est unique en Europe et dans le monde. »

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

La vitrine dans laquelle les 27 paires de verres à pied sont exposées présente également des légendes fournissant quelques éléments d’explication sur ce qui a servi d’inspiration à l’artiste. Mais Petr Nový indique que pour certains verres, les visiteurs parviennent à identifier le pays qu’ils symbolisent sans avoir recours à la description. C’est notamment le cas du lot de verres à bulles bleues qui représentent la Finlande, souvent qualifiée de « pays des mille lacs ». Les verres représentant la République tchèque, quant à eux, sont transparents et évoquent le cristal de roche, tandis que ceux du Danemark font penser à des cheminées rouges des paquebots, et que ceux de l’Irlande portent la couleur verte du trèfle. Petr Nový :

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

« Notre exposition offre en quelque sort un circuit pédagogique et encyclopédique autour des Etats de l’Union européenne. Il ne s’agit pas d’une œuvre provocatrice comme la sculpture ‘Entropa’ de David Černý. Néanmoins, le concept est similaire : il s’agissait de faire apparaître, sur chacun des verres, un motif typique pour chaque Etat, et qui permet de le reconnaître. »

« Bien sûr, on pourrait trouver d’autres éléments caractéristiques pour chacun des Etats de l’Union européenne, mais l’artiste a dû faire des choix. Non seulement elle a créé la forme et le décor de chacun des verres, mais elle a également réfléchi à ce qui distinguait les Etats européens les uns des autres. Et elle a veillé à choisir pour chacun un élément positif, beau et utile. »

Entropa par David Černý | Photo: VitVit,  Wikimedia Commons,  CC BY-SA 4.0

Des choix clairement moins polémiques que ceux faits par l’artiste David Černý à l’occasion de la présidence tchèque de l’UE en 2009. En effet, avec sa sculpture plastique de grande dimension, ‘Entropa’, l’auteur entendait ridiculiser les stéréotypes liés aux différents pays membres de l’UE. L’œuvre avait suscité des réactions controversées, notamment de la Bulgarie, qui y était représentée par des toilettes à la turque.

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

Mais avec « La table européenne », on ne risque pas la controverse, sauf peut-être de la part des abstèmes qui ne se retrouveront sans doute pas vraiment dans la déclaration aux velléités rassembleuses, mais légèrement capillotractée, du directeur de la Vallée de cristal David Pastva :

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou

« Le verre a été choisi comme une allégorie de l’amitié et de la communication, qui sont les valeurs fondamentales sur lesquelles l’Union européenne est construite. »

Quoi qu’il en soit, les verres à pied de la « table européenne » resteront exposées au Musée du verre et de la bijouterie de Jablonec nad Nisou jusqu’à la fin du printemps 2023. Elles viendront ensuite enrichir les précieuses collections du musée.

L’exposition 'La table européenne' | Photo: Aleš Kosina,  Musée du verre et du bijou fantaisie à Jablonec nad Nisou